Allergie de printemps : on dit STOP avec les huiles essentielles

Mon cher pollen,

Toi qui annonce le beau temps, la floraison des fleurs, des arbres, toi qui chante le printemps et l'été avec joie

Toi qui est responsable de larmoiements, d'éternuements, de sécrétions nasales claires et limpides, d'infections des voies supérieures respiratoires, et d'une toux désagréable… (OK tu n'es pas le seul responsable mais quand même !!)

TIENS TOI BIEN parce tu ne nous fais plus peur ! :)

Je vous propose donc aujourd'hui de réduire certains des symptômes décrits ci-dessus pour accueillir le printemps avec un grand sourire et surtout sans essoufflements ni écoulements nasaux ^^

Pour diminuer les essoufflements, la sensation d'oppression et les difficultés à respirer provoqués par l'inflammation des voies respirations (en particulier des bronches et bronchioles), je vous recommande l'huile essentielle de KHELLA

Allergie de printemps : on dit STOP avec les huiles essentielles

Cette plante est également appelée herbe aux cures dents dégage une odeur verte et quelques notes anisées. L'huile essentielle de Khella agit donc de manière à retrouver un confort respiratoire

Photo du site centerofthewebb.ecrater.com
Photo du site centerofthewebb.ecrater.com

UTILISATION

2 gouttes diluées dans un cuillère à café d'huile végétale (ex : Macadamia, Argan) puis en application cutanée sur le torse, en massage. MAX : 3 FOIS PAR JOUR

Attention cette huile essentielle est photo-sensibilisante, il ne faut donc pas s'exposer au soleil après application

Par précaution, faire un test de tolérance avec une goutte du mélange (huile essentielle + huile végétale) dans le creux du coude, si aucune réaction n'apparait dans le quart d'heure après l'application, vous pouvez utiliser la préparation

Seconde étape, pour réduire les écoulements nasaux, je vous invite à utiliser une huile essentielle asséchante.

Allergie de printemps : on dit STOP avec les huiles essentielles

Il y en a une que l'on connait tous très bien et qui est très efficace, il s'agit de l'huile essentielle de CITRON

image extraite du site zone-naturelle.fr
image extraite du site zone-naturelle.fr

UTILISATION

En inhalation sèche c'est à dire en respiration au dessus du flacon (3 inspirations profondes de suite en se bouchant une narine, puis l'autre) ou alors en déposant une à deux gouttes sur un mouchoir, que l'on respire pendant une petite dizaine de minutes ensuite

A renouveler si nécessaire

Ces deux conseils en aromathérapie devraient relativement bien vous aider pour faire faire aux rhinites allergiques du moment, n'hésitez surtout pas à me donner vos avis et ressentis après utilisation

IMPORTANT - Les huiles essentielles sont à utiliser avec une grande précaution, il s'agit de concentrés puissants. Je vous invite GRANDEMENT (pour ne pas dire obligatoirement ^^) à vous informer des précautions d'emploi ICI

Allergie de printemps : on dit STOP avec les huiles essentielles

Très belle journée, je vous laisse avec quelques chants d'oiseaux (ci-dessous). A bientôt. Inès

Retour à l'accueil